mercredi 25 septembre 2013

Gestion du stress et pleine conscience



« Il n’y a que deux jours dans une année ou l’on ne peut rien faire. 
Ils s’appellent hier et demain.
 Pour le moment aujourd’hui est le jour idéal pour aimer, croire, faire et principalement vivre »
Le Dalai Lama
Il serait intéressant de compter le nombre de fois ou, au détour d’une nouvelle année, d’un retour de grandes vacances  nous décidons de démarrer sur de nouvelles bases et partir sur de bonnes résolutions : arrêter de fumer, prendre du temps pour soi, arriver à l’heure, faire une formation, ne plus se mettre en colère, rester dans le positif, s’organiser…
 Et, de regarder ce que nous avons réalisé :  « Je fume toujours autant» ;
« Je suis toujours en retard et débordé(e) ;
« Je n’ai le temps de rien »… 
                                                                                                                                                             
Et si l’instant d’une courte pause, nous décidions simplement d’habiter le temps présent, d’être là en pleine conscience sans résistance, sans ruminer sur le passé et présager du futur ? Si nous faisions cet effort, nous constaterions à quel point le temps n’a pas d’emprise sur nous. 

De nombreuses recherches scientifiques attestent de la réduction du stress, de l’augmentation de la capacité de résilience, de l’amélioration de l’estime et de la confiance en soi, et de l’extraordinaire développement du potentiel humain,  grâce à la pratique de la pleine conscience.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire